8. avr., 2018

UNE CALE DE MISE A L’EAU POUR LE CANAL

Les engagements du Conseil départemental envers le canal se manifestent !  D’ici quelques mois, on aura la belle perspective de voir, et de nous en servir, d’une cale de mise à l’eau sur le canal.  Patrice Lassalle, membre du Conseil d'administration et navigateur passionné, a renconté cette semaine, le chef de l"équipe du canal, Guillaume Chopin du département des Côtes d 'Armor.

La future cale fera 21 mètres de long sur 5 mètres de large avec une pente de 10à 12%. En effet la largeur était prévue à 4 mètres, mais d'après la récente expérience que Patrice a pu avoir au port de Rohan, et après discussion avec Mr Chopin, ils ont opté pou 5 mètres, ce qui permettra un certain "confort" pour les manœuvres de mise à l'eau. De plus, comme nous partons de zéro, autant prévoir large, ce qui permettra dans un futur souhaité, de pouvoir mettre et sortir de l'eau des bateaux plus importants.

Pour ce qui est des manœuvres, et c'est important, la place ne manque pas sur le site du Foirail, où on souhaite que les mairies de Gourec et de Bon-Repos-sur-Blavet feront leur meilleur pour valoriser ce lieu qui pourrait devenir très bucolique. 

Mr Chopin a aussi prévu un dégagement par rapport au canal, pour aménager le quai, c'est à dire que la berge actuelle sera creusée pour que le quai soit écarté du lit du canal. Le quai fera une quinzaine de mètres de long, ce qui permettra aux "transportables" d'être immédiatement amarrés lors de leurs mises à l'eau, et dans le futur, pouvoir servir de "ponton d'attente" pour l'éclusage, sans gêner les mises à l'eau.

Mr Chopin a aussi pensé aux personnes à mobilités réduites, en pensant le quai pour un embarquement facilité et en sécurité. 

Il a aussi choisi d'utiliser la pierre plutôt que le béton,"c'est beaucoup plus joli" dit il, et plus pérenne que le béton! Toute la cale sera donc en pierre à part la descente.

Les abords de la cale seront aussi aménagés avec une partie bitumée et des "merlons" pour sécuriser et bloquer toute chute éventuelle dû aux fauses manoeuvres, par exemple.  

Bonne surprise, Patrice a appris que le canal n'est pas envasé à cet endroit, ce qui facilitera les travaux. 

Autre bonne surprise, le délai de mise en œuvre du projet; les travaux commenceront rapidement, et si tout se passe bien et sous toute réserve, la cale pourrait être finie au plus tôt pour fin Juin 2018.

Les plans définitifs seront communiqués au bureau d'AC22 bien tôt et on les transmettra à nos publics.

Autrement, les portes des écluses de Bon repos et de Saint Hervé ont été enlevées en mars, par l'entreprise Vercheene, et le Conseil départemental attend maintenant le chiffrage définitif pour la réhabilitation des 4 portes pour la navigation.