4. mai, 2017

ET LA MAISON ECLUSIERE DE PONT-EVEN ?

Et oui on n'a toujours pas de nouvelles à propos de la maison éclusière de Pont-Even, au moins pas de bonnes nouvelles.

En octobre 2016 Madame Céline Cabon chargée de mission du canal, a mis fin à toute discussion sur ce sujet avec les mots : 

"Pour l'instant, le canal en Côtes d'Armor est toujours propriété de l'Etat. La Région nous a fait savoir qu'elle souhaitait devenir propriétaire mais nous n'avons aucune date à ce jour. Cette future prise de propriété du canal en Côtes d'Armor par la Région nous permettra notamment de traiter la question du devenir des maisons éclusières. En effet, aujourd'hui la maison éclusière de Pont Even est toujours propriété de l'Etat".

Malheureusement il n'y a avait pas de reconnaissance du cahier de charges de la concession au Conseil général et (puis départemental) qui précise la responsabilité depuis 50 ans de celui-ci à maintenir l'infrastructure du canal, écluses, maisons, chemins de halage etc etc...

Nous avons ré-évoqué le projet lors de notre Assemblée générale en octobre 2016 et avons exprimé l'espoir que la maison sera prise en main dès que la Région reprenne propriété de notre section du canal.

En février 2017 lors de la première réunion du Comité dédié au canal, Monsieur Alain Gueguen maire de Pouguernével commune où se trouve la maison, et élu départemental, a dit clair et net qu'il ne mettra "pas un rond" dans un projet de réhabilitation de la maison.

Si vous êtes passé recemment devant la maison vous auriez vu que la toiture des dépendances du côté droite s'est écroulée.  La DDTM a remonté la barrière de sécurité autour de la maison pour empêcher toute intervention.

Espérons que la Région va reconstruire la maison dans sa totalité, en se servant des veilles pierres et les mariant aux matériaux nouveaux, solution évoquée par Monsieur de Chaisemartin lors de notre réunion le 22 octobre 2015.

Oui, pour AC22 depuis 2014 ( en effet depuis 2011 ) beaucoup d'énergie dépensée, beaucoup d'échanges avec les acteurs principaux mais pour l'instant pas une seule démarche incisive de la part des autorités.

ANECDOTE. Sortant de la conférence superbe de Jacques Guillet le 26 mars, nous avons accosté un monsieur qui travaille pour la Région dans l'équipe qui s'occupe du canal sur Ille-et-Rance.  "En tout cas, dit-il, personne n'a le droit de raser la maison, c'est du patrimoine". 

Une petite étincelle d'espoir ?

Jean-Pierre Paris, Président